• Animation pêche avec les élèves du collège.

        Les élèves du collège ont pu participer à une animation pêche dans les douves du château. La municipalité de Châteauneuf sur Loire y ayant autorisée exceptionnellement la pêche. Le Foyer Socio Educatif du collège Jean Joudiou et l’AAPPMA avaient organisé cette action sur deux après midis.

     

    Animation pêche avec les élèves du collège Jean Joudiou.

        La première animation, qui a eu lieux le mardi 28 juin, concernait onze élèves de 6ème et de 5ème en particulier ceux qui n’avaient jamais pêché. Les éclaircies de l’après midi ont permis une bonne partie de pêche. Un assez grand nombre de poissons a été pris. On trouvait au fond des bourriches un grand nombre de gardons, quelques goujons et un ou deux rotengles. Quelques très beaux poissons sont aussi venus animer la partie parfois en cassant une ligne et souvent en finissant au fond de la nasse.

    Animation pêche avec les élèves du collège Jean Joudiou.

     

       L’animation suivante concernait dix élèves des classes de 5ème, 4ème et 3ème. Le jeudi 30 juin le temps était moins agréable. Le ciel était couvert, quelques petites goutes sont venues nous rafraichir et quelques éclaircies nous réchauffer. Les élèves avaient tous déjà pêché et certains ont retrouvé les sensations de la pêche au coup. Ce jour là il a été pris environs 230 poissons en grande majorité des gardons mais aussi quelques goujons et deux ou trois petites carpes. Quelques belles pièces de plus de 25cm sont venues garnir les bourriches. D’autres ont refusé de se rendre et ont ouvert les hameçons ou ont cassé les lignes. Quelques poissons chats se sont aussi invités à la partie de pêche.

     Animation pêche avec les élèves du collège Jean Joudiou.

     

       Bien sûr à la fin de chaque animation tous les poissons blancs ont retrouvé leur liberté dans les eaux des douves du Châteaux. Les élèves sont repartis très content de leur après midi. Merci à la mairie de Châteauneuf pour avoir permis la pêche dans les douves du château alors qu’elle y est interdite en temps normal.

    Photographie : M.A. Asselin